top of page

Clara Morand - Etudiante en journalisme

Avec des parents qui se sont rencontrés au TAM, c'est tout naturellement que Clara intègre cette troupe. Cette parenthèse théâtrale l'a enchantée et a guidée ses choix professionnels.



Je m’appelle Clara Morand, j’ai 21 ans et après un Bachelor audiovisuel je poursuis mes études en master journalisme. Ayant grandi dans une famille de troubadours j’ai toujours été attiré par les activités et métiers artistique.

Mes parents se sont rencontrés sur scène, mon père (comédien professionnel) était venu donner des cours à la troupe du TAM dont ma mère faisait partie. On peut dire que je suis véritablement une enfant du TAM et je suis fière de l’être ! Régulièrement j’allais voir les représentations du TAM avec ma maman qui retournait voir ses copains et j’ai découvert l’ambiance et la bienveillance de tous les membres. Avec mes yeux d’enfants j’étais émerveillés de voir ces spectacles notamment les matchs d’impro ou encore "Un Riche Trois Pauvres" & « Clap ». L’idée de rejoindre une troupe de théâtre et de faire des représentations était une envie à laquelle je ne pensais pas donner suite … En 2015 (à l’âge de 13 ans), Laurent Dockès est venu voir mon frère et moi pour nous proposer de figurer sur la pièce de Luigi Pirandello, « Six personnages en quête d’auteur » mis en scène par David Ducourtioux. Première expérience sur la scène, beaucoup d’angoisse mais un plaisir immense ! L’année suivante, Philippe Chignier mettait en scène « Aztèque » et il nous proposa à nouveau de jouer dans la pièce, cette fois-ci avec une ou deux répliques ! Ces deux expériences ont été un déclic pour moi et je suis tombée amoureuse du théâtre.


Clara dans "Six personnages en quête d’auteur" et dans "Aztèque" (en haut au milieu)

Clara s'inscrit aux ateliers du TAM. Elle y trouvera un groupe très uni et une formidable ambiance.

J’ai alors intégré en 2017/18 les ateliers de TAM adulte avec Florence Mallet comme professeur (que j’avais eu en cours de théâtre en CE2). J’appréhendais beaucoup le fait de rejoindre une nouvelle équipe que je ne connaissais pas et pourtant ces années ont toutes été des expériences incroyable ! J’ai rencontré un groupe très uni avec une bonne cohésion, nous nous sommes tous très vite entendus et il y avait une superbe ambiance. L’année était divisée en deux parties. Pendant le premier semestre ont fait des jeux pour apprendre l’articulation, l’improvisation ou encore la concentration. Pour la suite et la fin de l’année, Florence nous proposait une pièce sur laquelle on travaillait pour ensuite avoir trois jours de représentation dans la salle des fêtes de Marcy l’étoile. La première pièce que nous avons jouée était « Tout Molière en 1H30 », puis « Pinnochio », « Les 7 Péchés Capitaux » et La dernière pièce dans laquelle j’ai joué était particulière. En pleine période de Covid les ateliers ont dû être annulés et la représentation aussi mais toute l’équipe souhaitait aller jusqu’au bout de l’année. La pièce a donc été jouée en distanciel ! Et oui, trois représentations dans ma chambre à travers mon ordinateur. Une dernière pièce très spéciale mais on a tenté l’expérience et c’était une bonne idée ! Les mises en scène de Florence sont toujours farfelues et amusantes mais très bien travaillées, chaque représentation était intense et m’a énormément plu. Chaque année il y avait de nouvelles têtes mais une grosse partie de l’équipe restait la même. J’ai rencontré des gens que j’apprécie beaucoup et ça a été 4 années très importantes pour moi, enrichissantes, qui m’ont énormément marquées.


Les spectacles des ateliers


Par manque de temps, Clara quitte le TAM, mais peut être pas pour très longtemps...

En rentrant en études supérieurs j’ai décidé d’arrêter le théâtre car je n’avais plus le temps de suivre les ateliers mais je voulais poursuivre mes études dans un domaine artistique.

Le TAM c’est une grande famille, j’ai rencontré des personnes formidables et ces années mon beaucoup apportées. Chaque année je retourne voir les pièces, je revois les membres de la troupe et c’est un plaisir de les voir jouer. Le théâtre me manque de plus en plus et je n’écarte pas l’idée de réintégrer la troupe !



Propos recueillis par Corinne Perraton

Merci Clara pour ton enthousiasme !

45 vues

Posts récents

Voir tout

Commentaires


masque.png
ticket.png
ticket.png
plume.png
bottom of page