Qui a peur de Virginia Woolf ?

Auteur : Edouard Albee

Date : Novembre 2012

Mise en scène : Jean-Louis Raymond

Note d'intention :

La mise en scène de Jean-Louis Raymond est construite sur un mode progressif : Martha et George se livrent à des « jeux » dont la perversité et le sadisme vont s’aggravant jusqu’à la déclaration de guerre totale. La consommation d’alcool rend l’atmosphère pesante et chaotique, jusqu’à une conclusion aussi émouvante que la pièce est cruelle. Un final au cours duquel le jeu et le mensonge laissent place à une détresse authentique qui nous renvoie à la réalité, car rien n’est plus normal pour chacun d’entre nous d’enrober un quotidien banal. Nous nous employons ainsi à nous inventer des tranches de vies où se mêlent phantasmes et réalité romancée. Qui a peur de Virginia Woolf ? nous montre que la perte de conscience de ce qui est réalité et de ce qui est fiction est la frontière qui sépare la normalité de la folie.



5 vues
ticket.png
ticket.png
plume.png