top of page

William Charillat - De comédien à maitre de cérémonie funéraire

De la Scène au Cœur des Émotions, William nous entraine au sein de son surprenant parcours théâtral.


Salut à tous ! Moi, c'est William Charillat, et laissez-moi vous embarquer dans un voyage au cœur du théâtre qui a façonné mon parcours.


Dès mon enfance, j'ai découvert l'étincelle du théâtre grâce au TAM. Avec une imagination débordante, je me souviens avoir joué des rôles au téléphone, créé des personnages pour amuser, partager et faire rire.


Mon tout premier pas sur scène s'est fait à l'âge de 7 ans, dans la pièce " Le Premier ". Vous savez, celle où des gens font la queue derrière une mystérieuse ligne blanche. La compétition pour la première place s'intensifie rapidement, et croyez-moi, j'ai pris mon rôle au sérieux, sans même avoir de texte à prononcer. J'avais un objectif : Apporter cette ligne blanche à la fin de la pièce.

En grandissant, j'ai rejoint la joyeuse troupe des jeunes du TAM. C'est là que ma passion pour le théâtre a vraiment pris son envol.

Je me suis lancé dans la recherche de personnages, j’ai participé à la création de décors et la préparation de spectacles. Puis l'improvisation est arrivée à point nommé, et croyez-moi, ma passion pour le théâtre a connu un tout autre niveau. Au cœur du TAM, mon parcours s'est tissé en tant que comédien, sous la guidée bienveillante de Sophie BERTHELIER et Florence MALLET. En parallèle, j'ai également embrassé le rôle d'intervenant. Mes premières incursions dans l'art de l'enseignement théâtral ont pris vie avec les jeunes esprits de dix ans, au sein des inoubliables "Baby Tam". Aux côtés de Laetitia MAITRE et Estelle BONNIER, j'ai pris plaisir à transmettre et à observer l'évolution de ces jeunes comédiens.

Cette passion pour le partage m'a motivé à poursuivre mon engagement des années plus tard, en accompagnant un groupe d'adolescents. Les années ont défilé, et depuis lors, je me suis consacré à l'animation d'ateliers d'improvisation en Alsace. Ces expériences me permettent de cultiver la créativité spontanée des participants, tout en contribuant à l'épanouissement de leur expression artistique.

William et la joyeuse troupe des jeunes du TAM !


À 20 ans, après avoir passé mon Bac horticole (oui, vous avez bien lu), j'ai ressenti le besoin de plonger plus profondément dans le monde du théâtre. C'est ainsi que je me suis retrouvé à l'École Premier Acte à Villeurbanne pour devenir un comédien professionnel. Pendant deux ans intenses, j'ai exploré les techniques de jeu et l'interprétation des textes dramatiques. Mise en scène, histoire du théâtre, voix, danse, chant, mime... tout y est passé.


Pourtant, la vie de comédien professionnel n'était pas de tout repos, surtout du point de vue financier. C'est alors que l'aspect thérapeutique du théâtre a attiré mon attention. Je n'ai pas abandonné le théâtre, mais j'ai ouvert une nouvelle porte en me plongeant dans l'art thérapeutique. J'ai découvert les bienfaits de l'Art thérapie à travers une formation en Alsace, agrémentée d'hypnose Ericksonienne et de Gestalt. En 2017, me voilà en Alsace, devenu Art thérapeute en auto-entrepreneur. J’ai intégré le Centre européen de théâtre physique, Indiscipliné et mouvant, poétique et radical ouvert et exigeant, humain avant tout. Géré avec passion par Katiouschka KUHN.


Ma passion pour l'improvisation n'a pas faibli, et j'ai rejoint des ligues comme l'Athila et Improvisateur à Strasbourg. J'ai eu le privilège de jouer au Gala d'ouverture du 15ème mondial d'improvisation professionnel de Strasbourg. Une rencontre fantastique avec des esprits créatifs du monde entier !


Joute d'improvisation avec le TAM


Un moment crucial est arrivé lorsque j'ai croisé le chemin du Théâtre d'Anoukis, fondé par Baija LIDAOUANE et Maud ARDIET. Quelle surprise quand Baija m'a proposé de devenir le président du théâtre ! J'ai accepté cette responsabilité avec joie, convaincu de la richesse de l'équipe et de sa créativité engagée.

Ensuite, l'inattendu s'est produit....

J'ai rejoint un centre funéraire à Strasbourg en tant qu'agent d'accueil. Rapidement, ma connaissance du théâtre a captivé ma direction, et me voilà officiant de cérémonies funéraires. Incroyable, non ? Les compétences que j'ai acquises au fil des années ont trouvé leur place dans ce nouveau rôle. J'ai orchestré plus de 120 cérémonies, en m'inspirant de l'art du théâtre pour personnaliser chaque commémoration. Une véritable mise en scène pour honorer nos proches.


Quand je regarde en arrière, depuis mes débuts modestes dans le théâtre, je suis ému par le chemin que j'ai parcouru. Je suis reconnaissant pour chaque rencontre, chaque cours, chaque étape de ce voyage qui m'a amené là où je suis aujourd'hui. Alors voilà, c'est moi, William Charillat, de comédien à maître de cérémonie funéraire. Mon parcours théâtral est tissé de passion, d'émotion et d'engagement. Je suis prêt pour chaque nouvelle scène, chaque nouvelle expérience, et chaque nouvelle émotion que la vie a à offrir.

Merci de partager cette aventure avec moi.

Le cercle de craie Caucassien de Bertold Brecht mise en scène par Florence Mallet en 2010


"Le théâtre, c'est comme une scène de vie où chacun peut jouer son rôle, apporter sa lumière et laisser son empreinte émotionnelle." - William Charillat


Quelques liens pour aller plus loin

Centre Européen de Théâtre Physique : https://www.theatre-physique.eu/

L’Athila, ligue de théâtre d’improvisation du Haut-Rhin : https://athila.fr/

Théatre d’Anoukis : http://www.theatredanoukis.fr/


Propos recueillis par Eric Maitre

Merci à William de s'être confié avec originalité.




322 vues

Posts récents

Voir tout
masque.png
ticket.png
ticket.png
plume.png
bottom of page